5 - LE POINT D'EAU DE DABADOBA, A L'EST DE LA PLAINE D'ANDABA

 

 Il y a trois réservoirs d'eau dans la plaine d'Andaba (deux réceptacles à ciel ouvert et une citerne enterrée). Ces points d'eau sont alimentés par les pluies, rares mais violentes. Ils permettent aux hommes et aux animaux de s'abreuver pendant les périodes de sécheresse.

 

 Les dromadaires attablés au "Café de Mouddo" avant la reprise du travail:

 

 

 

 Les bergers viennet remplir leurs bidons d'une eau saumatre qui servira autant à faire la cuisine qu'à boire:

 

 

 

 Vue du point d'eau en direction du sud de la plaine

 

 A quelques mètres de là, en se tournant vers le nord, on aperçoit l'école et le mont Moussa Ali:

 

Accueil 20151: Djibouti-Tadjourah par le bac - 2: Tadjourah - 3: La plaine d'Andaba - 4: Les campements d'Andaba - 5: Point d'eau de Dabadoba - 6: Point d'eau d'Ambouctou

 7: Les enfants d'Andaba - 8: Repas et jeux - 9: Mouddo - 10: Vie quotidienne et déchets - 11: Les animaux d'Andaba - 12: Les forages dans la plaine

13: Les micro-jardins - 14: Dorra et la nouvelle route - 15: Retour à Tadjourah - 16: Ras Ali et les Sables Blancs - 17: La fin de la mission - 18: Bilan et perspectives